Expert Batiment clermont ferrand 63

 

expert assure 63 catastrophe naturelle

 

 

Expert d'assuré à Clermont-Ferrand (63) :
nous défendons vos intérêts face aux experts d'assurance

 

 

Expert en bâtiment certifié par l’OFIB, spécialiste des pathologies du bâtiment (fissures).

Expert partenaire de l'Association CAT NAT 63 qui regroupe les sinistrés des communes du Puy-de-Dôme (63). Visiter le site.

Expert partenaire de l'Association Cournon - Le Cendre Défense CAT NAT qui regroupe les sinistrés de ces deux communes.

La contradiction des experts d’assurance, en procédure assurantielle ou judiciaire, est notre métier.

 

Catastrophe Naturelle département du Puy-de-Dôme (63) 2017 :

Plusieurs arrêtés portant reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle ont été pris par le Ministère de l’Intérieur en 2017
Ils concernent les mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols du 1er Janvier au 31 Mars 2016.

 

Premier arrêté NOR : INTE1717783A. Il est paru au Journal Officiel n°0158 le 07 Juillet 2017.  Communes concernées : 

Beaumont, Ceyrat, Chauriat, Cournon, Davayat, Espirat, Lempdes, Nohanent, Pérignat-les-Sarliève, Pérignat-sur-Allier, Riom, Saint Bonnet-les-Allier, Saint Maurice-es-Allier, Tallende, Vassel, Vensat, Vertaizon.

Deuxième arrêté NOR : INTE1719708A. Il est paru au Journal Officiel n°0204 le 1er Septembre 2017 . Communes concernées : 

Le Cendre et Enval

Troisième arrêté NOR : INTE1726133A. Il est paru au Journal Officiel n°0246 le 20 Octobre 2017 . Communes concernées :

Chanonat, Plauzat, La Roche Noire, Romagnat

Quatrième arrêté NOR : INTE1727359A. Il est paru au Journal Officiel n°0256 le 01 Novembre 2017 . Communes concernées : 

Chateaugay et Le Crest

Cinquième arrêté NOR : INTE1731322A. Il est paru au Journal Officiel n°0292 le 15 Décembre 2017. Communes concernées :

Aubière et Orcet

Sixième arrêté NOR : INTE1725579A. Il est paru au Journal Officiel n°0039 le 16 Février 2018. Communes concernées : 

CLERMONT-FERRAND, Chatel-Guyon et Parent

 

ATTENTION : Vous avez 10 jours à compter de la date de parution du Journal Officiel pour faire votre déclaration auprès de votre assureur (lettre recommandée avec AR).

 

Pourquoi s'adjoindre les compétences d'un expert d'assuré ?

Parce que c'est votre droit !

VOUS AVEZ LE DROIT D'ETRE ASSISTE PAR VOTRE PROPRE EXPERT !
Le Legislateur, au nom du prinicpe CONTRADICTOIRE, a prévu que vous puissiez vous faire assister par VOTRE expert, un expert d'assuré....
Vous avez, donc, l'opportunité de rétablir l'EQUILIBRE DES COMPETENCES : l'EQUITÉ.
La compagnie d'assurance s'adjoint les compétences d'un expert, pourquoi pas vous ?

Parce que le "monde de l'assurance" est complexe !

Expert d'assurance est un métier... Expert d'assuré, aussi.
Ainsi, les compétences JURIDICO-TECHNIQUES d'un expert d'assuré vous permettent de contredire les arguements des experts d'assurance.

Pour la défense de VOS intérêts !

Les compagnies d'assurance sont des SOCIÉTÉES A BUT LUCRATIF ! 
C'est tellement vrai qu'elles sont mêmes côtées en bourse.
Les experts d'assurance sont les "salariés" (directs ou indirects) missionnés par les compagnies d'assurance.
Vous pouvez donc avoir un doute raisonnable sur les "vérités juridico-techniques" qu'ils vous annoncent et sur leur impartialité...l'un justifiant l'autre.
L'assistance d'un expert d'assuré vous permettra de défendre VOS INTERETS face à l'expert d'assurance qui défend ceux de l'assureur.

 

Quel est le rôle d’un expert d’assuré ?

C'est de défendre vos intérêts du début à la fin de la procédure.

Il augmente vos chances :

  • D'obtenir un accord de l'expert d'assurance / de la compagnie
  • D'obtenir des réparations sérieuses et durables
  • De faire prendre en compte la globalité de votre sinistre
  • De vous permettre de percevoir une indemnisation suffisante, etc.,

 

Comment se déroule notre prestation d'expert d'assuré ?

 

Nous organisons ensemble une visite préalable.

Lors de cette visite :

  • Nous étudions votre contrat d’assurance et tous les documents utiles en votre possession :
    - Conditions générales et particulières de votre contrat d'assurance
    - Contrat de vente / achat si vous n'êtes pas le propriétaire constructeur
    - Plans de la construction et/ou des travaux d'extension / rénovation
    - Etude des travaux réparatoires déjà éxecutés, le cas échéant,
    - Etc...
  • Nous analysons, le cas échéant, les déclarations faites auprès de l'assureur (celles des années précedentes... hors arrêté de cat. nat. !!!) 
  • Nous procédons à une inspection visuelle des lieux, des fissures, des désordres consécutifs et des environnants (végétations, terrasses, etc.).
  • Puis, nous vous donnons un AVIS JURIDICO-TECHNIQUE sur vos chances d’aboutir à une INDEMNISATION.
  • Selon notre avis et votre souhait, nous décidons ensemble d'engager une procédure assurantielle assistée par nos soins.

 

Dans l’affirmative, nous préparons ensemble la visite de l'expert d'assurance.

Le DOSSIER présenté à l'expert d'assurance est primordial.
Un dossier bien préparé avec votre expert d'assuré, est un dossier bien engagé !
A l'inverse, les erreurs et autres maladresses peuvent vous conduire à un refus de prise en charge.

ATTENTION : certains experts, certaines compagnies d’assurance vous envoient une « demande de renseignements » avant la visite de l’expert.
Là aussi, nous vous conseillons avant de communiquer ces renseignements à l’assurance et/ou à l’expert... Les écrits restent !

 

Nous vous assitons lors de la première visite de l'expert d'assurance.

ATTENTION : la première visite de l'expert d'assurance est l'étape la plus importante !

Pourquoi ? Car on n'a jamais vu un expert d'assurance changer d'avis ! Se désavouer !
S'il a émis un avis négatif dans son rapport, transmis à votre gestionnaire de sinsitre, il n'en changera pas !
Votre gestionnaire non plus, satisafit de ne rien avoir à payer...et il se "rangera" derrière l'avis de SON expert.

Nombreux sont ceux qui ne savaient pas qu'ils pouvaient se faire assister, ou pensaient que c'était inutile.
Il se sont retrouvés SEULS face un professionnel de la construction et du code des assurances, un "pro" dans l'art et la manière de poser des questions : un expert d'assurance.
A cet "interrogation", il faut ajouter la multitude d'arguments techniques (parfois pseudo-techniques) que ces experts sont capables de "trouver"...
Dans la majorité des cas, entre les réponses fournies par les particuliers eux-mêmes et les arguements (pseudo) techniques trouvés par les experts, l'expertise s'est soldée par un avis défavorable et un classement sans suite du dossier.
Voilà pourquoi il est préférable de vous faire assister (avant et pendant l'expertise) par un professionnel de la construction, du code des assurances : un expert d'assuré.

En tant qu'expert d'assuré, nous défendons VOS intérêts, nous vous aidons à préparer votre dossier et nous vous assistons lors de l'expertise.

L'expert d'assuré est là pour apporter la CONTRADICTION à l'expert d'assurance, au sens juridico-technique du terme.

De plus, la présence d'un expert d'assuré va inciter ce dernier à la "reflexion" quant aux arguments techniques ou juridico-techniques développés lors de la visite ET dans son rapport.

 

Ensuite, nous vous assistons lors DES opérations d'expertise consécutives :

Contrairement à ce que l'on peut croire, une expertise sur sinistre de catastrophe naturelle ne se fait pas en une réunion...vu la compléxité TECHNIQUE du dossier !

Sans l'assistance d'un expert d'assuré (indépendant et spécialisé), un particulier "profane" ne peut pas maîtriser le déroulement, les tenants et les aboutissants de ces réunions. 

C'est pourquoi, quelque soit le nombre de réunions nécessaires,  nous vous assistons à TOUTES LES REUNIONS : 

  • PREMIERE REUNION D'EXPERTISE (la première visite de l'expert / voir ci-dessus)
  • Réunion avec le bureau d'étude géotechnique (étude de sol)
  • Réunion avec le bureau d'étude structure, le cas échéant, pour les réparations de la superstructure (les fissures)
  • Réunion avec les entreprises spécialisées et les autres
  • Réunions techniques avec l'expert d'assurance concernant les réparations à mettre en oeuvre
  • Réunion(s) de chiffrage
  • Réunion de clôture, etc...

Notre rôle au cours de ces réunions : 

  • contradiction de l'expert d'assurance (au sens "contradictoire" du terme)
  • discussion sur la pathologie, les dommages et les désordres de votre bâtiment
  • discussion sur la causalité de la catastrophe naturelle
  • discussion sur la prise en charge GLOBALE des dommages et des désordres
  • discussion sur les études diagnostics de la pathologie
  • discussion sur la méthodologie réparatrice (résine, pieux, micropieux, etc.)
  • discussion sur les devis / chiffrages

Nous défendons VOS INTERETS face aux arguments techniques ou juridico-assurantiels de l'expert d'assurance.

Notre OBJECTIF est de vous permettre d'obtenir des réparations durables, la juste indemnisation, le remboursement de la GLOBALITE de vos dommages.

 

Nous vous assistons au suivi technique et financier du dossier :

Nous vous assistons lors des réunions de suivi TECHNIQUE et FINANCIER du dossier :

  • analyse des études géotechniques préconisées
  • analyse des études structurelles préconisées
  • avis sur les solutions réparatrices
  • étude des devis des entreprises
  • étude du chiffrage de l'expert d'assurance
  • avis sur l'indemnisation proposée par la compagnie

 

A ces prestations, s'ajoute notre professionnalisme

  • l'écoute du client
  • notre réactivité
  • nos conseils
  • notre disponibilité

 

Recours contre l'assurance sur sinistre de catastrophe naturelle : contre-expertise amiable ou judiciaire ?

Pour des raisons contestables, l’expert d’assurance a rendu un rapport qui vous est défavorable et/ou la décision de la compagnie d'assurance ne vous satisfait pas :

  • refus de l'assurance
  • réparations à l'économie
  • indemnisations insuffisantes

Notre OBJECTIF est de DEFENDRE VOS INTERETSnon pas de vous pousser dans les frais de contre-expertise amiable ou judiciaire !

C'est pourquoi nous vous proposerons d'engager un recours amiable ou judiciaire qu’après :

  • une Visite Préalable (voir ci-dessus),
  • l'analyse du rapport d'expertise
  • l'analyse du positionnement de la compagnie

Suite à cette démarche nous vous donnerons un AVIS JURIDICO-TECHNIQUE et nous envisagerons vos possibilités de recours.

En cas de recours judiciaire, la consultation d'un de nos avocats partenaires, spécialiste de la construction et du code des assurances, sera nécessaire.

 

Les Assurances de Protection Juridique : ce qu'il faut savoir.

ATTENTION !

Il ne faut jamais oublier que les ASSURANCES de protection juridiques, comme son nom l’indique, sont des assurances... une branche spécialisée des compagnies d’assurance !

Quels experts vont-ils vous proposer, à votre avis ? Des experts d’assurance, évidemment !
Les mêmes avec lesquels leur compagnie a l’habitude de travailler ("face" aux assurés), les mêmes cabinets nationaux ou régionaux.
Et, nous n'aborderons pas le cas où votre assurance habitation (catastrophe naturelle) et votre protection juridique sont chez le même assureur... Ce qu'il faut éviter !

Il est évident que ces experts (d'assurance) ne peuvent être exempts de tout conflit d’intérêt en étant un jour d’un côté de la barrière, puis le lendemain de l’autre côté.

Par contre, c’est l’intérêt des compagnies d’assurance de protection juridique de vous faire assister par LEURS experts d'assurance... qui ne sont pas enclins à faire payer aux compagnies (qui les font travailler) les indemnités auxquelles vous pourriez prétendre. D’où le « forcing » qu’ils font à vos imposer un expert d’assurance...

Ne faîtes pas « rentrer le loup dans la bergerie » et choisissez un expert d'assuré indépendant (de toute assurance, de toute entreprise de construction).

 

L'article L 127-3 du Code des Assurances précise TRES CLAIREMENT que :

"Tout contrat d'assurance de protection juridique stipule explicitement que, lorsqu'il est fait appel  à un avocat ou à toute autre personne qualifiée  (un expert d'assuré, par exemple...)  par la législation ou la réglementation en vigueur pour défendre, représenter ou servir les intérêts de l'assuré, dans les circonstances prévues à l'article L. 127-1, l'assuré a la liberté de le choisir".

En clair :

  • vous avez le droit d’être assisté par un expert 
  • vous avez le droit de choisir LIBREMENT VOTRE EXPERT... D'ASSURÉ (comme votre avocat, au cas où).

Les assurances de PJ ne peuvent pas :

  • vous imposer un expert (d’assurance !)
  • vous refuser de prendre en charge nos honoraires (dans les limites des garanties du contrat).

Méfiez-vous de ce que vous déclare le conseiller local ou le téléconseiller car, parfois, ils affirment (à tort) l’inverse de ce que prévoient à la fois votre contrat et le code des assurances. Lisez bien votre contrat et ne faîtes pas confiance à un... assureur !

 

Des fissures apparaissent longtemps après l’arrêté de catastrophe naturelle : la déclaration tardive.

Selon les cas, il est parfois possible de faire une déclaration tardive.
Les situations, les dossiers pouvant être aussi variés que les procédures, NOUS CONSULTER.

 

 

AEXPERTBAT, Stéphane EVERLÉ,
disponible du lundi au vendredi de 08h00 à 20h00
et le samedi matin.

TEL : 04 73 77 88 58 ou 06 60 50 84 00.

L’expérience est la meilleure des compétences.